Du tofu chaud pour réchauffer les corps et les coeurs japonais.

YUDOFU__La_f_e_Praline

Une spécialité de Kyoto, dénichée sur le site Nipponia. Je me suis permis de simplifier un peu la recette.

Pour 2 personnes
1 bloc de tofu ferme de 300 g*
une lanière de kombu séché**
1 c à s de tamari**  (ou shoyu)
un peu de graines de sésame blanches*
un peu du mélange d'algues: nori, laitue de mer et dulse (souvent appelé salade du pécheur)**

* en épicerie asiatique
** en magasin bio

Faire torréfier à sec dans une poêle un peu de graines de sésame et réserver.
Sortir délicatement le tofu de son emballage et le mettre dans une casserole. Recouvrir d'eau (60 cl pour moi), mettre le kombu et porter à frémissement.
Quand le tofu est suffisamment chaud, le sortir délicatement de l'eau à l'aide d'une spatule souple. Le déposer dans une assiette et le napper de tamari.
Saupoudrer de graines de sésame torréfiées et du mélange d'algues.

Servir de suite.

               YUDOFU_entam__La_f_e_Praline

L__toile_bleue_de_PralineCommentaires: Toute l'intérêt de la recette dépend bien sur de la qualité du tofu utilisé. Quand certains tofu contiennent seulement dans les 10 % de graines de soja, ce tofu en affiche 26 %. Il est plus soyeux, plus consistant, en un mot meilleur ! Je vous conseille d'ailleurs d'acheter tous les ingrédients asiatiques dans des épiceries spécialisées: dans le supermarché du coin les prix sont nettement plus chers et on ne trouve pas tout.
Ne jetez surtout pas l'eau de la casserole dans laquelle le kombu a chauffé, elle sera la base d'une délicieuse soupe miso.
Pour plus de rapidité j'oublie le réchauffage dans l'eau avec le kombu et je mets le tofu directement au micro-ondes pour le chauffer, mais chut ! car ça n'est peut-être pas très traditionnel comme mode de cuisson...

Lexique des ingrédients japonais.